Retour sur le Conseil municipal du 4 avril 2017

> Retour à la liste

Vie municipale & citoyenne

Le Conseil municipal du 4 avril a été l'occasion de nombreux votes pour l'équipe municipale, dont celui du budget 2017, emblématique des actions engagées pour la ville.
Retrouvez ci-dessous une synthèse des échanges tenus lors de ce conseil, puis l'intégralité des délibérations dans la rubrique "vie municipale".

Compte de gestion et compte administratif 2016

Les Compte de gestion et les compte administratifs 2016 pour le budget principal et pour la zone d’activités ont été votés par le Conseil municipal. A noter que la Ville a poursuivi son effort de baisse des charges à caractère général et des fluides. « Nous avons géré en 2016 un budget dynamique lié au nombre important de projets lancés par la Ville, cela malgré la diminution des dotations correspondant à l’effort de redressement des comptes de la Nation » a précisé le Maire.

 

Budget primitif 2017

Les grands objectifs qui ont aidé à élaborer le Budget 2017 avaient été présentés lors du débat d’orientation budgétaire le 15 mars dernier.

Le budget de fonctionnement s’établit donc à hauteur de 7 787 582.05 € et le budget d’investissement à 8 413 076,18 € en prenant en compte les restes à réaliser.

« Le budget 2017 a deux particularités : d’une part il est celui du mi-mandat, symbolisant le cœur des projets portés dans notre commune très dynamique. D’autre part il est le plus important jamais voté à Malaunay, avec un montant global d’investissement de près de 8 millions d’euros traduisant la mise en œuvre des projets porté dans la cadre des action territoire a énergie positive » a indiqué le Maire Guillaume Coutey.

Le budget municipal fait la part belle à l’éducatif, priorité de la ville, alors même que baissent les subventions régionales, notamment sur l’aide à l’éducation musicale, ce qui ne permet pas d’investir à hauteur des besoins pour l’école de musique et des arts. C’est cependant, au-delà des fournitures scolaires et aides au fonctionnement, une très grande part budgétaire importante qui sera dédié en 2017 à la réhabilitation thermique et fonctionnelle des groupes scolaires, au renouvellement de mobilier, au fonctionnement courant des écoles. Des projets pour les jeunes verront aussi le jour, comme le skatepark sur lequel le conseil citoyen des enfants et de la jeunesse avait travaillé fin 2016. 

Le monde associatif et sportif verra de nombreux projets se concrétiser cette année avec, au-delà des subventions accordées aux associations, des investissements importants notamment pour le stade André Sintes. 2017 est aussi l’année du lancement du projet de rénovation de la piscine municipale avec les études de restructuration inscrites au programme.

Coté environnement, à noter un travail important sur les espaces naturels de la Ville, s’appuyant sur un audit des espaces boisés, espaces naturels et berges, mené par l’entreprise Nord Seine Forêt début 2017, et avec l’acquisition de ruches, installées prochainement aux Aleurs, qui participeront au maintien de la biodiversité dans la Ville. A noter le projet de reconstruction des toilettes publiques, qui viendront remplacer ceux fermés au parc et serviront notamment lors des manifestations de la Ville.

A noter aussi le renouvellement continu des véhicules usagés par des véhicules propres en gaz ou électriques, qui permettent aussi d’optimiser les usages et de baisser les coûts des déplacements.

Le Maire a aussi notamment rappelé sur ce budget 2017 la continuité d’action pour réhabiliter le patrimoine public avec la rénovation de la salle du conseil et des mariages, symbole de l’accueil des citoyens dans la maison commune. Il a aussi salué la baisse des dépenses relatives aux fluides, qui traduit là la politique de développement durable engagée par la Ville et qui porte ses fruits très directement sur les dépenses.

A noter aussi au chapitre du personnel, que la Ville remplit dans ce budget 2017 sa promesse de maintenir le niveau des dépenses sur la masse salariale, cela malgré l’augmentation de certains taux de cotisation (vieillesse, assurance maladie, l’augmentation de la valeur du point d’indice) et la nouvelle règlementation sur les parcours professionnels, carrières et rémunérations (PPCR) en vigueur à partir de cette année dans les collectivités. Les élus ont dans ce cadre voté la réorganisation du travail des agents d’entretien réaffectés sur les écoles, avec une externalisation du service d’entretien des autres bâtiments publics, et la création d’un poste de policier municipal pour renforcer l’équipe. Cette dernière sera par ailleurs dotée d’un chien policier.

Le budget primitif 2017 a été voté à l’unanimité.

Taux d'imposition 2017

Le maintien des taux d’imposition, qui n’ont pas changé depuis 2004, est voté à l’unanimité.

Ainsi le taux pour la taxe d'habitation reste à 13,98 %, pour la taxe foncière sur les propriétés bâties 27,56 % et pour la taxe foncière sur les propriétés non bâties 65,45 %.

Subventions aux associations

Le Conseil a par ailleurs voté l’attribution des subventions aux associations et organismes présentant un intérêt local pour l'année 2017 pour la Ville, pour un montant global de 56 812 €.

Lancement de procédure pour créer un marché hebdomadaire

Les élus ont aussi voté lors de ce conseil le lancement de la procédure de création d’un marché hebdomadaire. La décision a été prise à l’unanimité.

L’ancienne halte-garderie des Ecureuils transformée en logements et renommée

Pour les 9 appartements qui seront construits par Logiseine en lieu et place de l’ancienne halte-garderie des Ecureuils, il est proposé de reprendre le nom de « Résidence des Ecureuils », inscrivant ainsi dans l’histoire le passé du bâtiment.