Budget 2020

Lors du troisième Conseil municipal, tenu le 30 juin, les élus ont adopté le budget 2020, dont l’examen avait été retardé par le report des élections. C’est donc dans le contexte très particulier de la crise sanitaire, qui n’est d’ailleurs pas sans incidence sur le budget de la Ville, que les élus ont élaboré le budget de cette année.

À Malaunay, le budget est marqué par la dynamique de la politique d’équipement, qui se poursuit depuis plusieurs années et se traduit notamment, pour les chantiers les plus récents, par la refonte de la piscine municipale, le lancement du chantier d'une troisième chaufferie bois pour alimenter l'espace Pierre-Nehoult et l'épicerie sociale et les travaux d’aménagement des locaux de la nouvelle Poste. Cette dynamique s'accompagne d'une recherche active de subventions déclenchées à l’issue des grands travaux.

Le budget de notre Ville s'établit en fonctionnement
à hauteur de
6 070 183€, anticipant une baisse des recettes du fait de la pandémie et du confinement, baisse prudemment estimée à près de 7%.
Le produit des impôts et taxes s’élève ainsi à
3 559 401€, la seule hausse consistant en l’augmentation de 0,9 % des valeurs locatives cadastrales (qui servent de base de calcul de la taxe d’habitation et qui est établie par l'Etat lors de la Loi de finance votée chaque année en décembre) : pour la 17e année consécutive, en effet, les taux d’impôts de la Ville de Malaunay n’ont pas évolué.

Budget de fonctionnement 2020 :  6 070 183€

Au chapitre des dépenses de fonctionnement inscrites au budget primitif, celles à caractère technique s’élèvent à
369 862€ : elles concernent les prestations de tonte, le fleurissement, l’entretien de voirie, la maintenance des véhicules, les illuminations de Noël, l’entretien et la réfection des bâtiments, la maintenance informatique de la Ville, l’achat de matériel d’espaces verts, de balayage pour les déchets, de déneigement, de maintenance électrique, d’équipements dédiés aux personnels techniques…

Parmi les nouvelles dépenses, on note celles relatives à la gestion de la crise du Covid-19 pour près de 30 000€, mais aussi l’entretien et la sécurisation du Bois-du-Roule. Un crédit de
15 000€ est programmé pour une opération de nettoyage de ce bois.

Toujours au titre des dépenses de fonctionnement,
9 000€ seront consacrés à la mise en conformité de l’armoire électrique des ateliers municipaux et 3000€ pour celle du stade Sintès ; 15 000€ pour l’achat de masques dans le cadre de la pandémie du Covid ;
10000€ pour une opération de réfection des peintures du groupe Brassens ; 13000€ pour le balayage de la voirie ;
14000€ pour la location des décorations de noël ;
175000 € pour les dépenses de chauffage dont 26000€ dans le cadre de la réouverture de la piscine.

Les charges de personnel se voient fixées à
3 593 538€ avec une incidence liée à l’ancienneté des agents, d’une part, et la réorganisation des services d’autre part, en visant l’innovation sociale, la sécurité et le bien-être au travail, ainsi que l’efficacité par la capitalisation de l’expérience (qui amène Malaunay à témoigner régulièrement pour partager sa pratique auprès des communes de France).

budget2020

Budget investissement 2020 : 4 209 262€

À noter, tout d’abord, que les charges liées à la dette baissent de presque 8%, la dette en capital s’élevant à 3 873 243€ répartis sur 11 emprunts - il ne sera inscrit aucun nouvel emprunt sur le budget 2020.

Parmi les dépenses décidées sur ce budget 2020, voici quelques-uns des chantiers et investissements financés :
- 10000€ pour le changement des portes des sanitaires de l’élémentaire Miannay.
- 1 500€ pour le remplacement des trois bornes du parking de Batum.
- 1 000 € pour l’achat de bancs pour la maternelle Miannay.
- 3 000€ d’achat d’instruments de musique pour l’Emma.
- 5 000€ pour l’installation d’un équipement de fitness sur le complexe sportif à coté du city-stade.
- La ville initie un programme global de récupération d’eau de pluie sur ses bâtiments afin de stocker cette ressource et là aussi baisser sa facture. Les deux premiers équipements municipaux qui seront dotés de citernes de récupération d’eau de pluie sont l’église, l’eau collectée servira à l’arrosage des espaces verts, et la mairie, là il s’agira d'alimenter les toilettes.
- Près de 70 000€ pour reprendre les entrées des allées du parc municipal, créer de nouvelles aires de jeux pour les enfants et changer les clôtures des bassins.
- Près de 30 000€ pour le cimetière municipal, avec la poursuite de la végétalisation, l’installation d’un nouveau columbarium, la poursuite des relèvements de concessions échues et le changement du portail.
- Du côté des écoles : la réfection des peintures des classes et de nouveaux buts pour la cour de l’élémentaire Brassens, un nouveau jardin potager, la rehausse du mur de la cour et un ombrage végétalisé pour la maternelle Brassens, la poursuite du changement de mobilier dans le groupe scolaire Miannay.
- Afin de poursuivre la dématérialisation des procédures administratives, un effort est fait pour le renouvellement du parc informatique, et la mise en place de logiciels de signature électronique de la chaîne comptable.
- Plus de 25 000 € sont consacrés au mobilier urbain (bancs, cendriers, jardinières, bacs à sable…).
- Acquisition de caméras piéton pour les agents de la police municipale (pour laquelle la Ville reçoit une aide du Fonds interministériel de prévention de la délinquance).
Entre consolidation de l'acquis, renouvellement des installations et investissements pour l'avenir, le budget voté en Conseil municipal reflète la politique de la Ville, qui, année après année, améliore ses services à la population, ouvre de nouveaux équipements et s'inscrit dans une optique de développement durable.