Monoxyde de carbone : précautions à prendre

> Retour à la liste

Solidarité & action sociale

Monoxyde de carbone : des précautions s'imposent

Les intoxications par le monoxyde de carbone figurent parmi les risques les plus graves de l'hiver. De simples mesures préventives permettent de limiter le risque :

  • Avant chaque hiver, faire systématiquement vérifier et entretenir les installations de chauffage et de production d'eau chaude et les conduits de fumée par un professionnel qualifié
  • Chaque jour, aérer au moins dix minutes, ne jamais boucher les entrées et sorties d'air, et maintenir les systèmes de ventilation en bon état de fonctionnement
  • Respecter les consignes d'utilisation des appareils à combustion : ne jamais faire fonctionner les chauffages d'appoint en continu
  • Placer impérativement les groupes électrogènes à l'extérieur des bâtiments, ne jamais utiliser pour se chauffer des appareils non destinés à cet usage (cuisinière, brasero, barbecue, etc)

Les symptômes de l'intoxication au monoxyde de carbone (maux de tête, fatigue, nausées) apparaissent plus ou moins rapidement et peuvent toucher plusieurs personnes. Une intoxication important peut conduire au coma voire à la mort, parfois en seulement quelques minutes. Il faut donc agir très vite : en cas de suspicion d'intoxication, aérez immédiatement, arrêtez si possible les appareils à combustion, évacuez les locaux et appelez les secours en composant le 15, le 18 ou le 112 (le 114 pour les personnes malentendantes).

Et pour aller plus loins :

Site internet du Ministère des Solidarités

Site internet de l'Agence Régionale de Santé Normandie

Site internet de l'Agence Nationale de Santé Publique