Penser l'urbanisme

Penser l'urbanisme, c'est faire évoluer la ville avec son temps : réviser son Plan Local d'Urbanisme (PLU) en lien avec une approche environnementale, redensifier les zones résidentielles par une approche de division parcellaire, sont autant d'actions pour inscrire Malaunay dans l'avenir, avec un équilibre retrouvé entre zones urbaines et rurales, qualité de vie et de déplacements et préservation des ressources.

La révision du plan local d'urbanisme couplée à une approche environnementale de l'urbanisme

Changer territoire-amenager-PLU

Le 16 décembre 2014, la commune a arrêté son projet de Plan Local d'Urbanisme. Initié en septembre 2012, la révision de ce document permet d'inscrire le territoire dans une logique de réduction de la place de la voiture individuelle dans la ville, de limitation de l'étalement urbain et de l'imperméabilisation des sols en figeant les nouvelles constructions dans les limites actuelles, permettant de ce fait la préservation des terres naturelles et agricoles. De plus, la commune a fait le choix de renforcer son PLU en y intégrant des critères limitant l'impact des constructions nouvelles sur le climat grâce à un renforcement des minima de performances énergétiques (niveau équivalent au THPE) sur cinq espaces de renouvellement urbain.

Changer territoire-amenager-PLU _carteMLY

La densité résidentielle par la division parcellaire: le programme Bimby

La Communauté d'Agglomération Rouen-Elbeuf-Austreberthe, Aujourd'hui Métropole Rouen Normandie, partenaire du projet de recherche dénommé BIMBY (Build In My Backyard) a proposé à quelques communes d'être territoire d'expérimentation.

Malaunay s'est portée candidate pour faire partie de cette étude, au même titre que St Etienne du Rouvray, Roncherolles-sur-le-Vivier, Montmain et Petit-Quevilly.

Ce projet s'adressait aux propriétaires d'une maison à Malaunay qui avaient un projet à plus ou moins long terme de :

• diviser leur terrain pour le vendre à quelqu'un qui y fera bâtir une nouvelle maison,

• reconstruire une maison plus adaptée à leurs besoins sur leur terrain et vendre la première,

• faire évoluer leur habitat.

Changer territoire-amenager-PLU _BIMBY

Ces projets individuels répondent à des évolutions de vie : départ des enfants, arrivée de l'âge de la retraite, volonté de modifier son habitat en fonction de l'évolution de la famille, accueil d'un parent dépendant, financement des études des enfants ou d'un projet personnel...

Du point de vue de la commune, ces projets des habitants peuvent contribuer au renouvellement progressif de ces quartiers, leur insuffler une dynamique positive tout en préservant leur caractère pavillonnaire.

Mais s'ils sont mal conçus, ces projets de construction de nouvelles maisons peuvent compromettre les qualités paysagères, engendrer des problèmes de voisinage, d'accès, de vis-à-vis ou encore de stationnement.

Les quartiers pavillonnaires de Malaunay constituent un patrimoine urbain et paysager de qualité.

La commune souhaite les protéger et les valoriser, tout en leur permettant d'évoluer en fonction des souhaits et des projets des habitants.

Le Plan Local d'Urbanisme de la commune est l'outil réglementaire qui décrit les limites dans lesquelles ces projets sont possibles. Le PLU validé en 2005, a encore besoin d'évoluer pour défendre au mieux cette vision positive d'un développement harmonieux et maîtrisé des quartiers pavillonnaires.

Dans l'attente de sa révision et afin de garantir les principes de préservation des qualités des cadre de vie de la commune, un conseil au particulier a été en place pour recueillir les souhaits des habitants : conception du projet, analyse des possibilités avec les règles actuelles, dessin en 3D de l'implantation de la future maison.

Pour cela, un architecte a reçu une quarantaine de propriétaires pendant une heure gratuitement afin de les aider à le concevoir leurs projets.