Rénovation du Gymnase Batum

En 2013-14, la ville de Malaunay a mené une rénovation exemplaire : la rénovation globale de son gymnase. Elle permet un gain estimé à 61,5% de consommation en énergies primaires, ce qui a valu au projet d'être lauréat de l'appel à projet régional Prébat 2013.

Résilience

La salle des sports, construite en 1966, a été fortement touchée en mai 2008 par une chute de grêlons d'une rare intensité (reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle) qui endommagea toute la section translucide de la toiture et le parquet.

Malgré une remise en état de la toiture, la salle ne retrouva jamais une étanchéité à l'eau satisfaisante. Utilisée par 5 associations sportives et de loisirs et près de 600 élèves des écoles de la commune, ce gymnase situé au cœur de ville à proximité de la piscine municipale, du stade de football et des établissements scolaires méritait à minima la réfection totale de la toiture, qui estimée à 350 000 €, présentait l'avantage de répondre aux problèmes du présent, mais ignorait les coûts futurs.

Equip-Batum.jpg

Après une étape de définition des besoins, une étude de programmation a été réalisée par VIASPORT/NEOSPRINT fin 2011. Celle-ci a validé après comparaison entre l'option réhabilitation et reconstruction, la pertinence d'une intervention en profondeur en particulier sur l'enveloppe du bâtiment (pour en améliorer la performance thermique).

Rénovation globale

Un nouveau complexe de toiture a été créé (permettant de supporter les charges nécessaires à la mise en oeuvre d'une isolation performante) et coiffé d'une toiture bi-pente.

Les choix architecturaux permettent de réduire au maximum le recours à l'éclairage artificiel (panneaux de type Danpalon triple peau).

Reno-Batum2

Les murs extérieurs sont isolés (doublage de type Doublissimo), les fenêtres remplacées par du double vitrage (4/16/4), les portes d'entrée principale et sur pignon par des portes métalliques isolées.

Les chaudières gaz (chauffage et ECS) ont également été remplacées par des chaudières gaz à condensation (rendement de + 20 %).

Enfin, une ventilation double-flux avec échangeur à haut rendement préchauffe de l'air neuf dans la salle et les tribunes. L'ensemble des améliorations apportées au niveau de la performance énergétique (consommation et déperdition) permet un gain estimé à 61,5% de consommation en énergies primaires ce qui a valu au projet d'être lauréat de l'appel à projet régional Prébat 2013.